Rien ne vaut l’anti fourmi naturel

Bien que les fourmis soient inoffensives, il convient toujours de les chasser du jardin et de la maison en se servant d’un anti fourmi naturel. En effet, les laisser faire comme bon leur semble peut engendrer énormément de dégâts, surtout dans le jardin. En outre, il n’est jamais agréable de déjeuner à côté, notamment, quand elles partent à la chasse à la queue leu leu. Avec les divers types d’anti-fourmis naturels existants, vous n’aurez pas à vous soucier de ces petits insectes. Utiliser un anti fourmi naturel réduit en effet les risques d’intoxication tant pour les humains que pour les animaux domestiques.

Tuer la reine

Eh oui ! Cette première solution est définitive. La reine éliminée, les ouvrières asexuées ne peuvent pas engendrer une prochaine génération. Sans leur souveraine, la colonie disparaîtra rapidement. Il vous suffit donc de localiser la fourmilière si elle se situe dans votre jardin, de creuser dans le nid, de trouver la reine qui est la plus grande et de l’écraser.

De la craie

Cette autre astuce est étonnamment efficace en tant qu’anti fourmi naturel. En effet, avec l’aide d’une craie, celle qu’on utilise à l’école pour écrire au tableau, tracez une ligne devant tous les accès de la maison. Les fourmis se détourneront vite de leur route.

De la terre de diatomée

Versez un peu de cette poudre naturelle composée de microalgues sur le sol, notamment sur le trajet des fourmis. Faites de même avec de la poudre de silice en visant leur route quotidienne.

Du citron

Pressez le citron dans les différents recoins de la maison par lesquels vos indésirables locataires se faufilent. Laissez le morceau restant sur place.

A LIRE EGALEMENT  Comment prendre soin de son jardin en hiver ?

Du vinaigre blanc

Ces bestioles détestent tout ce qui est acide, alors vaporisez de vinaigre blanc leur trajet habituel comme vous avez fait avec le citron.

Du marc de café

Le marc de café est un produit répulsif pour ces petits insectes. Déposez-en une petite quantité au bas des murs, en insistant sur ceux qu’ils empruntent habituellement.

De la sauge

La sauge est un autre produit répulsif que vous pourriez mettre dans les placards et les armoires.

De l’essence de lavandin

À l’aide d’un coton hydrophile imbibé d’essence de lavandin, tamponnez les endroits par où passent vos hyménoptères (insectes à 4 ailes).

De l’acide borique

En mélangeant de l’eau avec du sucre, du miel et de l’acide borique, vous obtenez un appât nocif que les ouvrières apporteront à toute la colonie, y compris les larves et la reine pour les nourrir. Au bout de quelques semaines, vous allez remarquer qu’elles auront toutes disparu, car empoisonnées.

Du sel

Que vous le versiez sur le trajet habituel de ces insectes ou le mélangiez avec d’autres éléments pour servir d’appât, le sel reste toujours une solution imparable. Avec une solution composée d’¼ de sucre et ¾ de sel, dont les ouvrières se servent pour nourrir les larves, toute la colonie sera complètement éradiquée.

De l’eau bouillante

Versez une grande quantité d’eau bouillante dans leur nid pour noyer et tuer les fourmis. Cette méthode peut être cruelle, mais si de nouvelles reines créent de nouvelles colonies dans votre jardin, l’usage d’un anti-fourmi naturel ne sera pas suffisant pour les exterminer toutes.

A LIRE EGALEMENT  Culture d’herbes aromatiques : essayez de planter la coriandre !

Vous pouvez aussi combiner tout cela avec un piège à phéromone pour vous débarrasser des mouches, par exemple, ainsi qu’un anti-limace naturel pour protéger votre jardin.

Leave a Comment