Anti-limace naturel pour protéger votre jardin

Bien que la bave d’escargot soit reconnue dans les salons d’esthétique pour ses vertus régénératrices et réparatrices, cela n’empêche pas ces petites bêtes de provoquer des dégâts dans les jardins et les potagers. Pour éviter qu’ils n’anéantissent les fruits et les légumes qui y sont plantés, l’usage d’anti limace naturel a depuis longtemps fait ses preuves.

La bière

Les limaces adorent la bière. Servez-vous-en comme piège en en remplissant des coupelles au pied de vos plantes. Ils s’y noieront à coup sûr.

Les algues

Qu’ils soient en poudre ou non, les algues marines ont une forte teneur en sel et les limaces sont célèbres pour leur intolérance au sel. Il est peu de le dire, cet anti-limace naturel fonctionne à merveille.

L’œillet d’Inde

Plantez des œillets d’Inde près de vos cultures pour dévier les limaces de leur direction. Faites de même avec d’autres plantes attractives, ces gastéropodes s’y rueront.

L’ail, l’oignon, l’anis, le romarin, le géranium

Planter des plantes répulsives de manière à en faire une barrière protectrice naturelle est également efficace pour détourner les limaces de vos plantes et vous approvisionner en même temps en herbes aromatiques.

Les pamplemousses

Les limaces raffolent aussi des agrumes. Ainsi, vous pouvez utiliser des pamplemousses vidés comme appâts. En les installant, la face de la peau vers le haut, elles constitueront un abri et piège idéal pour ces bestioles répugnantes.

Une planche de bois

En plaçant une planche de bois près de vos plantes, escargots, limaces et loches pourront s’y abriter au petit matin. Il vous suffit ensuite de la retourner et d’offrir les limaces aux poules, coqs et oiseaux. Anti-limace naturel tout simple et facile à réaliser !

A LIRE EGALEMENT  Bouture de figuier : choisissez le meilleur mode de multiplication

Le paillage de chanvre

Le paillage de chanvre est une barrière efficace qui permet de limiter les déplacements des escargots. Ses particules fines les gênent dans leur parcours.

D’autres matières poudreuses

Si vous avez du sable, des cendres ou de la craie, mettez-en sur l’itinéraire de ces gastéropodes. Ils seront gênés par la consistance de ces matières.

Les poils de vos animaux de compagnie

Les limaces détestent les poils de chat ou de chien. Profitez-en pour peigner vos animaux domestiques et répandre ensuite leurs poils sous vos plantes.

Les coquilles d’œufs et coques de noix

En écrasant les coquilles d’œufs et coques de noix et en en mettant près de vos plantes, vous empêchez les limaces de s’y aventurer. En effet, elles constituent une surface coupante que les limaces veillent à éviter.

Le rouleau adhésif en cuivre

Les gastéropodes sécrètent du mucus pour faciliter leurs déplacements. Le contact de ce dernier avec le cuivre produit un petit choc électrique. Aussi, recouvrez-en le bord de vos pots de plantes pour éviter qu’ils ne les franchissent. Même si vous décidez de créer un jardin japonais, cette astuce reste valable.

Le café

Ne supportant pas la caféine, les limaces n’oseront pas aller là où vous aurez saupoudré du café moulu. Par contre, le café instantané ne leur fait rien. A noter que c’est aussi un anti-fourmi naturel.

Les prédateurs

Aménagez votre jardin de manière à pouvoir accueillir des prédateurs comme des oiseaux, des hérissons, des scarabées, des grenouilles et des crapauds. Ils se chargeront d’exterminer les limaces. Aussi, au lieu de vous servir de produits chimiques, l’usage d’anti-limace naturel est toujours plébiscité pour éviter de contaminer vos fruits et légumes.

A LIRE EGALEMENT  Plantation d’asperge : comment obtenir une bonne récolte ?
Leave a Comment