Conseils et astuces pour planter la rhubarbe

Caractéristique du potager des Asiatiques, cette plante n’est arrivée en Europe qu’il y a deux siècles seulement. À part ses vertus laxatives, la rhubarbe a sa place aussi dans la gastronomie. Ceux qui la considèrent comme étant un fruit la préparent pour en faire de la confiture ou encore de la tarte en guise de dessert. Découvrez dans cet article tous les détails des étapes à faire pour planter la rhubarbe comme il se doit.

Les exigences d’une plantation réussie

La rhubarbe se plante en automne et au printemps, sur un sol riche et bien entretenu avec de l’engrais organique. Utilisez de l’engrais granulaire du type 7-11-17 minéral et 5-7-7 organique. Facile à cultiver, cette plante n’exige pas trop d’entretien particulier, à part l’éclaircissement des pieds de chaque plante avec du désherbant à base de vinaigre. Il faut aussi enlever les tiges fanées. Avec ses larges feuilles, cette plante transpire beaucoup et exige donc un arrosage régulier, surtout en été. Evitez surtout de mouiller les feuilles.

Sachez que la rhubarbe aime les endroits situés dans une ombre douce, dans le sud en particulier. Il faut surtout planter la rhubarbe en dehors de votre potager, puisqu’elle se développe très rapidement. Sinon, si vous insistez pour le faire dans votre potager, veillez à ce que chaque plant soit espacé de 1m.

La rhubarbe se développe mieux si vous la plantez dans des sols frais, profonds et riches en engrais. Pour réunir toutes ces conditions sur votre sol, fumez-le durant la saison d’automne précédant la plantation.

A LIRE EGALEMENT  Plantation d’asperge : comment obtenir une bonne récolte ?

Il faut aussi savoir qu’avant de planter la rhubarbe, il est nécessaire de procéder à quelques préparations. Ainsi, avant la plantation, trempez la motte dans l’eau, puis creusez un trou de 30 cm et mettez-y un peu de fumier en décomposition. Préparez par la suite un bon mélange de terre-terreau et placez-y la motte en enlevant le chignon sur les racines. Enfin, rebouchez avec un peu de terre et arrosez généreusement. Placez ensuite un piège à phéromone en guise d’insecticide.

Comment choisir parmi ces nombreuses variétés ?

D’une manière générale, on classe ces plantes en 3 catégories : les rhubarbes à tiges vertes qui sont acides, les rhubarbes à tiges rouges qui sont douces, puis les rhubarbes à tiges vertes et rouges. Cette dernière catégorie est plus ou moins acide.

Cette plante dispose de 5 ou 6 variétés, dont la plus connue est la rhubarbe à côtés verts. Il y a aussi la Queen Victoria qui possède des pétioles gros et très longs. Les feuilles de cette variété sont un peu ondulées sur les bords et chiffonnées sur la partie intérieure. On distingue aussi la variété « framboise » dont les pétioles sont rouges avec une chair assez fine.

Il existe encore d’autres variétés comme la rhubarbe ondulée d’Amérique, celle qualifiée de rouge de Tolosk, le Royale Albert et la queen rouge.

Planter la rhubarbe vous offre bien des avantages, car non seulement votre potager sera bien orné avec ses grandes feuilles, mais vous aurez aussi accès à de délicieux ingrédients pour vos desserts. Suivez tout simplement les conditions de plantation et d’entretien et vous verrez, le résultat ne pourra que vous satisfaire.

A LIRE EGALEMENT  Comment fabriquer de l’huile de calendula ?
Leave a Comment