Transformer son balcon en balcon végétal

En plein cœur de ville, les seuls espaces extérieurs pour des moments de calme, de relaxation et de méditation sont souvent nos chers balcons. D’où l’importance de bien les aménager ! Pour les fans de verdures, la solution est toute trouvée : transformer ces quelques mètres carrés en un jardin miniature. Ce petit guide dit ce qu’il y a à savoir pour transformer votre balcon en un balcon végétal.

Les avantages d’un balcon végétal

Comme souligné en début d’article, le balcon est l’un des principaux, voire unique, espaces privatifs à l’extérieur. Transformer cet espace en jardin miniature peut donc permettre de s’offrir une bulle d’extérieur exclusif, intime et fonctionnel. C’est également l’occasion de s’offrir un confort perceptif accompagné du bien-être sensoriel qu’il n’est possible d’obtenir que dans un espace naturel.

Jardiner sur son balcon est, en outre, un excellent moyen de se détendre. Entre la découverte de nouvelles boutures, l’éclosion d’une fleur patiemment semée ou encore le fait de donner forme à un arbuste, les plaisirs qu’offrent cette activité sont énormes. Ajoutons pour finir que les plantes participent à la régulation de la température des habitations, protègent contre les pluies intenses et les rayons ultra-violets. Elles s’avèrent également être un véritable paradis pour les oiseaux et les invertébrés.

Quel préalable à l’aménagement de son balcon ?

La première des choses à prendre en compte est de savoir le rôle que jouera la verdure à installer sur le balcon. Il faut déterminer s’il s’agit essentiellement d’un espace pour faire paraître la beauté du bâtiment ou s’il est, au contraire, question d’un espace de vie. Il faut également savoir s’il est capable d’accueillir du mobilier. La dernière des choses est d’harmoniser la décoration de l’intérieur avec celle de l’extérieur.

A LIRE EGALEMENT  Clic clac des plages : se détendre confortablement sous le soleil

Quelles plantes choisir ?

Il n’y a pas d’énormes contraintes dans le choix des plantes ; il en existe des dizaines de variétés (passiflores, heuchères, bougainvilliers, fougères…). Tout va dépendre de la position de votre balcon par rapport à l’éclairage (rayons solaires). Les plantes aromatiques (persil, menthe, romarin, basilic) et odoriférantes accessibles à n’importe quelle période de l’année sont également conseillées.

Il est aussi recommandé d’installer des plantes vivaces, non gélives, à feuillage persistant notamment de la famille des lirope, ajuga, heuchera, carex… Des clématites, des rosiers, du jasmin et de la vigne vierge sont également les bienvenus afin d’obtenir un magnifique assortiment. Sachez enfin que c’est très important de laisser un écart de 10 cm entre chaque plante afin qu’elles puissent s’épanouir librement.

Comment éviter d’être envahi par les plantes ?

Il est possible d’éviter que les plantes ne débordent tout simplement en ayant recours à un arbuste. Mais pas n’importe lequel, il doit pouvoir s’adapter aux conditions environnementales et doit être en pleine croissance. Un érable du Japon ou un petit laurier palme fera amplement l’affaire.

Pour faire front et délimiter l’espace dédié à la verdure, on peut également installer un panneau de treillage standard ou du treillis bois sur mesure sur lequel pousseront par la même occasion des plantes rampantes.

Allier biodiversité et optimisation d’espace avec un mur végétal

L’avantage d’un mur végétal est qu’il ne nécessite pas beaucoup d’espace. Pour les balcons assez étroits, la verdure peut être orientée en hauteur. Cela permet également de bénéficier de l’espace qu’occuperaient des jardinières et des plantes en pots.

A LIRE EGALEMENT  Un barbecue en pierre pour une cuisine d’extérieur

Un mur végétal permet entre autres d’accueillir un maximum d’espèces de plantes tout en évitant l’encombrement certes, mais il permet aussi de masquer une devanture déplaisante et s’avère être un parfait isolant phonique. Le mur végétal est également une solution pour éviter le vis-à-vis avec les plantes.

Penser à un système d’irrigation

Du fait de son positionnement un peu en retrait, la végétation présente sur le balcon ne peut donc pas bénéficier de l’eau de pluie. L’alternative la plus pratique est de prévoir un système d’arrosage automatique raccordé à un robinet. Vous pouvez également opter pour un planificateur qui vous indiquera comment arroser chaque plante en fonction de ses besoins. De même, un suivi régulier est indispensable pour maintenir un apport constant de nutriments. Et pour les plus geeks, il existe des applications pour tout gérer à distance!

Leave a Comment