Comment bien poser un parquet flottant ?

Comment bien poser un parquet flottant ?

Le parquet flottant est idéal pour les habitations à sol irrégulier. C’est un chantier facile à réaliser et qui ne nécessite pas l’usage de colle. Sa pose comporte plusieurs étapes primordiales, dont le sens de pose parquet flottant. Découvrez dans cet article comment réussir la pose d’un parquet flottant.

La vérification du sol : étape incontournable pour poser le parquet flottant

Avant même de déterminer le sens de pose parquet flottant, il semble impératif d’effectuer quelques vérifications du sol. Pour que ce dernier soit durable, il est impératif de vérifier l’état du sol. À l’aide d’un niveau à bulle, vérifiez que le sol est bien plat. Aussi, assurez-vous que ce dernier ne comporte ni irrégularités ni trous. Il faut que le sol ne comporte pas de trace de colle.

En plus d’être lisse, le sol où vous allez poser votre parquet flottant doit être complètement sec et ne doit pas comporter d’humidité résiduelle. Si votre sol actuel ne dispose pas de la solidité nécessaire pour supporter votre parquet flottant, il est conseillé de l’enlever. Pour que votre plancher soit facile à poser, il est conseillé de laisser ce dernier se reposer dans sa pièce de réception au moins une semaine avant vos travaux.

La pose de film polyane et de sous-couche

Comme nous le savons, le bois est un matériau hygrométrique. Et au fil du temps, il peut se dilater voire se déformer à cause de la chaleur et de la vapeur surtout lorsque le sol en dessous est fait de chape en béton ou de plancher chauffant. Raison pour laquelle vous devez installer un film polyane avant la pose du parquet flottant. Attention à ne pas poser de film anti-remontées, car cela ne ferait que pourrir le bois.

A LIRE EGALEMENT  Choix de papier peint : les tendances pour 2022

Procédez comme suit pour la pose :

  • Les lès se chevauchent de 10 à 15 cm.
  • Scotchez les raccords avec les adhésifs compatibles.
  • Pour assurer une bonne étanchéité, assurez-vous qu’il remonte le long du mur.

Pour la pose d’une sous-couche, elle doit être perpendiculaire au sens de la lame. Pour le recouvrement, vous pouvez choisir de faire chevaucher les lés ou non. La sous-couche se décline en deux formes, en rouleaux ou en dalles, faites-vous conseiller auprès d’un professionnel pour son choix.

Réaliser l’équerrage et le sens de pose parquet flottant

Le sens de pose parquet flottant dépend de la pièce en question. Notons que cette étape est primordiale dans le sens où elle assure l’esthétisme de la maison.

  • Pour une pièce de réception comme une salle de séjour, le sens de pose doit suivre le sens de la lumière. Les lames doivent être donc être perpendiculaires aux murs qui comportent plus de fenêtres.
  • Pour réussir la pose de lames flottantes dans un couloir, pensez à les poser de manière perpendiculaire à ce dernier.
  • Pour une pièce classique, commencez par la jonction des murs. Pour déterminer l’angle, utilisez le théorème de Pythagore et calepinez les lames si besoin.

Effectuer la pose des premières lames de parquet

Munissez-vous de votre première lame et posez-la sur l’angle que vous avez calculé. Découpez ensuite la sous-couche et disposez-la à la longueur et sur la largeur des lames. Disposez-y les cales de dilatation puis commencez par mettre une à une les lames tout en vérifiant qu’aucun espace ne se trouve entre elles. Utilisez un maillet afin de bien les serrer. N’oubliez pas de poser les cales de dilatation pour la première rangée. Avant d’arriver à la dernière cale, laissez un espace suffisant pour la recevoir en la déduisant de la lame. Réutilisez la chute pour les prochaines rangées.

A LIRE EGALEMENT  Quelques idées originales pour la décoration de la chambre de bébé garçon

Découpez les huisseries et effectuez les finitions

Ci-après les dernières étapes à suivre pour la pose de votre parquet flottant :

  • Reportez les découpes sur les lames avec les formes voulues en n’oubliant pas d’intégrer les cales de dilatation.
  • Pour la découpe, vous pouvez vous servir de copieur de profil. Soit vous faites la découpe selon l’épaisseur de la lame, soit vous découpez selon la forme voulue.

En fin de chantier, il ne vous reste plus qu’à enlever les cales de dilatation et découper le film polyane à l’aide d’un cutter. Comme toute pose de parquet, il ne vous reste plus qu’à fixer les plinthes soit par la colle, la fixation ou le scellement. La pose de parquet flottant finit par la pose de la barre des seuils. En cas d’éventuelles erreurs de coupe, utilisez les barres de joints.

Comme nous avons vu ci-dessus, le sens de pose parquet flottant est défini par le type de pièce et de l’orientation de la pièce. Par ailleurs, ces étapes de pose sont à suivre méticuleusement afin d’avoir un rendu professionnel.

Voir aussi ces articles :

Carrelage ou parquet, quel revêtement de sol choisir une cuisine ouverte sur salon ?

Comment bien recouvrir le carrelage de votre cuisine ?