Mobilier urbain pour collectivités, tout ce qu’il faut savoir

L’espace extérieur d’une ville ou d’une collectivité fait partie intégrante de son identité. Cet élément va refléter l’ambiance et le style et requiert ainsi un soin particulier et surtout beaucoup d’attention. Espace communal, école… La réussite de l’aménagement de tout cela commence par le choix des mobiliers urbains confortables et favorisant la convivialité.

Les poubelles de ville

Faisant partie du mobilier urbain, les poubelles sont disposées sur l’ensemble du territoire de la commune, entre autres, les aires de stationnement, les espaces verts et les terrains de jeux. La poubelle de ville adopte une multitude de formes (voir le site https://www.atech-sas.com/CT-15-mobilier-urbain.aspx  pour plus de détails) selon les préférences de chaque municipalité. À côté des modèles rectangulaires, cylindriques ou carrés les plus courants, on a également la possibilité d’installer des produits uniques et personnalisés.

Les bancs publics

Un banc extérieur peut accueillir public, salariés, etc., et leur offrir un espace convivial pour leurs moments de détente. Il en existe des centaines de modèles. Mais comment faire le bon choix ? Le premier critère pour bien choisir son banc est sans nul doute la résistance aux chocs, au vandalisme, entre autres, la casse et les rayures, et au nettoyage (solvants, jets sous pression). La facilité d’entretien ou encore de réparation du banc en fonction du climat et de sa fréquentation sera également déterminante. L’espace extérieur fait partie de l’image de la ville, donc il faut notamment mettre l’accent sur le design. Et le mieux est toujours d’opter pour un aménagement durable en privilégiant un banc naturel et économe en entretien.

A LIRE EGALEMENT  Comment bien choisir la chaise gaming pour une chambre d’ado ?

Les barrières de rue

Les barrières de rue ont de multiples fonctions sur le territoire. Elles permettent notamment de protéger les piétons et de lutter contre les stationnements sauvages. Plusieurs modèles sont mis à la disposition de chaque collectivité par les fournisseurs : avec des barreaux croisés, verticaux ou encore horizontaux. Des formes plus complexes ou originales sont aussi proposées si on souhaite se démarquer. Concernant l’entretien, les modèles en aluminium, en fer et en inox ne nécessitent que peu d’entretien. Les barrières en bois, en revanche, doivent être protégées de l’humidité ambiante en passant de la lasure ou simplement un saturateur.

Vers un mobilier urbain… intelligent

De plus en plus de communes s’ouvrent davantage à l’innovation afin d’offrir plus de services aux habitants. Pour ce faire, elles ont recours aux nouvelles technologies de l’information. L’objectif est ainsi de rendre leur mobilier urbain plus intelligent. Ce passage à l’ère numérique se traduit par le renouvellement des équipements. Pourtant, il est tout à fait possible de rendre « intelligents » les matériels déjà existants en installant des capteurs sur les lampadaires, les bennes à ordures ou les chaussées afin d’informer la mairie « en temps réel » sur leur état de fonctionnement ou encore fournir des informations aux usagers. En guise d’exemple, les détecteurs de présence installés sur les lampadaires adaptent la luminosité selon la présence de passants ou de véhicules dans le but de faire des économies d’énergie.

Leave a Comment