Comment installer un plafond facilement ? Nos conseils

Exemple de plafond

Sa couleur jaunie, certains morceaux de plâtres se font la malle ou peut-être est-il maintenant passé de mode ? Dans tous les cas, votre plafond réclame un petit coup de frais. Mais refaire un plafond, ça n’est pas donné. Vient alors l’option du faux plafond. C’est un choix que de plus en plus de foyers effectuent, notamment parce qu’il est possible pour un bricoleur expérimenté de faire les travaux lui-même. Si vous êtes de ceux-là, voici pour vous nos conseils pour poser votre faux plafond sans trop de problème.

En savoir plus sur le plafond tendu

Le plafond tendu est un faux plafond, à la différence qu’il a un revêtement en tissus, en polyester, en PVC ou en polyuréthane. Il se superposera au plafond déjà existant (sans s’y coller), et sera coupé sur mesure aux dimensions que vous souhaitez.

Il existe deux types de pose de plafond tendu : le plafond tendu à chaud et le plafond tendu à froid. La pose à froid est plus facile à faire puisque la toile se colle à sec, mais pour une pose à chaud, on vous conseille de contacter un installateur de plafond tendu à Paris. Ce dernier vous garantira une pose vite fait et bien sûr sans défaut.

Les avantages du plafond tendu

Si le plafond tendu est de plus en plus populaire auprès des ménages français, c’est parce que son installation offre plusieurs avantages :

  • Installation rapide puisque pas de gros travaux
  • Adapté à toutes les constructions (maison moderne, ancienne…)
  • Esthétique impeccable et personnalisable (couleur, impression…)
  • Possibilité de poser le plafond soi-même
  • Plusieurs options disponibles (plafond acoustique ou chauffant)
  • Entretien facile (lessivable)
  • Pose possible dans toutes les pièces de la maison
  • Matériau résistant
A LIRE EGALEMENT  Astuces naturelles pour enlever les mauvaises herbes

Le seul point qui peut faire encore hésiter certains est peut-être son prix, légèrement plus élevé que les faux plafonds classiques. Cependant les points forts de ce type de plafond comblent largement cette petite faiblesse.

La pose du plafond

Il faut dire ce qui est, un professionnel sera bien plus qualifié pour assurer une pose sans défaut qu’un bricoleur, même expérimenté. Cela dit, à moins d’essayer, difficile de savoir comment vous vous en sortirez. Dans tous les cas sachez qu’il vous faudra au moins une paire de main supplémentaire pour mener le projet à bien. Mais si votre décision est irrévocable, voici les différentes étapes à suivre pour poser votre plafond tendu comme il faut.

–          Installation des rails

Contrairement à d’autres styles de faux plafond, la toile du plafond tendu se fixe sur les murs et non sur le plafond lui-même. Des rails (appelés aussi profilés) seront alors fixés sur les murs à l’aide de vis, à la hauteur que vous aurez choisie. Pensez cependant à laisser un espace minimum de 2cm entre le “vrai” plafond et celui que vous voulez poser.

Pour un look traditionnel,  vous pouvez opter pour des rails visibles. Pour apporter un peu plus de modernité, et souligner un style contemporain, penchez plutôt pour des profilés invisibles.

–          Préparation de la pièce pour une pose à chaud

Avant de préparer la pièce, il faut commencer par préparer la toile. Pour cela accrochez-la aux murs à l’aide crochets sans qu’elle soit entièrement tendue. Comme son nom l’indique, avec une pose à chaud, il faudra ensuite préparer la pièce où le plafond sera installé à l’aide d’un générateur d’air chaud. Son rôle : projeter de l’air chaud pour que la pièce atteigne entre 40 et 50°C, afin que la toile en PVC (flexible) se tende d’elle-même grâce à la chaleur.

A LIRE EGALEMENT  Cap sur les lampes tendance du moment

Cette étape est très technique, mais vous en serez dispensé si vous optez pour la pose à froid.

–          Tendre la toile

Que vous ayez choisi la pose à chaud ou à froid, il est maintenant temps de fixer le plafond pour qu’il soit bien tendu et qu’il tienne. Une fois la toile suspendue à ses fixations et étirée, aidez-vous d’une spatule pour faire en sorte qu’elle rentre dans les rails.

A l’aide d’un harpon soudé, assurez-vous de tout stabiliser, et vérifiez qu’aucun côté ne semble sur le point de lâcher ou est moins tendu qu’un autre. Si tout est bon, vous avez fini le travail !

Leave a Comment