Faire refleurir une orchidée phalaenopsis

Il existe une variété d’orchidées, mais les Phalaenopsis sont les plus prisées. On en fait souvent cadeau à des proches et à des collègues de travail. Les plus passionnés vont jusqu’à en cultiver dans leur jardin. Eh oui ! Depuis quelque temps maintenant, l’orchidée phalaenopsis s’invite à la maison, au bureau ainsi que dans les salles de réception les plus prestigieuses. De par sa forme, cette fleur a véritablement le chic pour rehausser la décoration intérieure. Dans l’univers des plantes, la défloraison est un problème inévitable, mais parfaitement remédiable. Pour ce faire, voici quelques astuces simples et efficaces qui ont fait leur preuve.

Les éléments indispensables à la survie d’une Orchidée Papillon

D’une grande délicatesse, les orchidées trouvent leur racine en Asie ainsi qu’en Océanie. Imitant la forme d’un papillon, ces plantes sont d’ores et déjà cultivées dans le monde entier. Leurs caractéristiques font qu’elles peuvent s’adapter à la majorité des climats de la terre. Le tout est de lui dispenser quotidiennement les soins adéquats. En effet, contrairement aux autres plantes, les orchidées papillons nécessitent des entretiens bien spécifiques, d’autant qu’elles ne fleurissent qu’une fois par an. Pour information, une floraison dure à peu près 4 mois.

La lumière est cruciale pour la survie de l’orchidée phalaenopsis. Elle doit bénéficier d’un excellent éclairage aussi bien en journée qu’en soirée. Durant les matins d’été, il est vivement recommandé de sortir la plante pour qu’elle soit en contact avec le soleil. Lorsque ce dernier bat son plein ou à une température supérieure à 18°C, il est préférable de la placer sous un arbre ou encore dans un lieu ombragé. En effet, il faut éviter tout contact direct avec les rayons de soleil, car cela peut endommager les feuilles.

A LIRE EGALEMENT  Conseils et astuces pour planter la rhubarbe

L’arrosage joue un rôle prépondérant. Pour que l’orchidée conserve sa beauté, il est impératif de l’arroser régulièrement. Si votre temps ne vous le permet pas, vous pouvez vous limiter à une séance d’arrosage par semaine. Par contre, il faudra placer le pot dans un récipient ou une bassine remplie d’eau. À cet effet, l’idéal serait d’utiliser de l’eau dépourvue de calcaire. Ces endroits humides étant les préférés des escargots, il serait tout aussi judicieux de faire usage d’anti limaces naturel. Il existe aussi des engrais spécialement conçus pour les orchidées. Servez-vous-en tous les 10 ou 15 jours pour garder votre plante en parfait état. En hiver, l’ajout d’engrais se fera tous les mois.

Les techniques pour faire refleurir l’orchidée papillon

La coupe est le point commun entre les différentes techniques pour faire refleurir une orchidée papillon. Avant toute chose, il faut déterminer si la tige est verte ou sèche. Profitez-en pour enlever les fleurs fanées. Une tige sèche a moins de chance de refleurir, ce qui n’est pas impossible. Dans ce cas, la patience reste toujours de mise. Il faut couper la tige à ras.

Les tiges vertes de l’orchidée phalaenopsis sont plus enclines à la refloraison. Le tout est d’adopter la meilleure méthode que voici. Comptez deux bourgeons en partant de la base de la plante, puis taillez la tige à exactement 1 cm du 3ème œil. Les premières fleurs devraient éclore après 2 mois. En cas de risque d’invasion de fourmis, penchez pour un anti fourmi naturel. À vous les intérieurs raffinés et somptueux !

A LIRE EGALEMENT  Tour d’horizon sur le répulsif naturel anti-moustique
Leave a Comment