Comment fabriquer de l’huile de calendula ?

L’huile de calendula est une mixture aux propriétés apaisantes que l’on obtient en macérant les fleurs de soucis. Les soucis se reconnaissent facilement à leurs pétales orange. Cette plante d’origine méditerranéenne est cultivée dans les jardins, les champs ainsi que les vignes. Il arrive aussi qu’elle pousse à l’état sauvage. C’est la raison pour laquelle on la trouve presque partout dans le monde. Au premier abord, les soucis semblent être de simples fleurs. Mais une fois transformée en huile essentielle, elle apporte d’innombrables bienfaits au corps humain.

Le calendula, un allié incontournable des personnes à la peau sensible

En principe, ce sont les bébés qui ont des peaux sensibles. Néanmoins, il est important de préciser que le calendula s’adapte à tous les types de peaux. Ses vertus adoucissantes en font le traitement idéal pour soulager un coup de soleil. Également considéré comme étant un puissant anti-inflammatoire et un excellent régénérateur, la plante est utilisée pour soigner diverses maladies de la peau, notamment les urticaires, les psoriasis et les eczémas. Certains s’en servent même pour traiter des acnés, des brûlures légères, des gerçures et des inflammations rhumatismales. Il faut savoir que le calendula est majoritairement composé d’acides gras et de vitamines. Indéniablement, c’est le remède parfait contre les peaux sèches, irritées et déshydratées. Dans l’univers du cosmétique, il est fréquemment utilisé comme démaquillant. Il s’agit d’une liste non exhaustive.

Découvrez également la renouée des oiseaux, une plante aux vertus thérapeutiques prouvées.

Préparation d’une mixture maison

Généralement, on utilise de l’huile d’amande pour préparer l’huile de calendula. Par contre, si vous n’en avez pas, vous pouvez la substituer par de l’huile d’olive, de pépins de raisin ou de tournesol. Dans tous les cas, la recette est simple. Macérer 100 grammes de têtes de fleurs de soucis dans 500 mg d’huile d’amande. De préférence, utilisez des fleurs séchées. Les pétales frais contiennent beaucoup d’eau, ce qui augmente le risque de moisissures. Avant de placer les têtes de fleurs séchées dans le bocal en verre, assurez-vous qu’aucun insecte ne s’y soit logé. Pour ce faire, il suffit de les secouer délicatement. Une fois le mélange obtenu, il faut le laisser reposer pendant 3 semaines. L’idéal serait de le placer dans un endroit frais, à l’abri du soleil. De temps en temps, pensez également à remuer le composé pour éviter qu’il ne moisisse. Une fois le temps de pose arrivée à son terme, vous pouvez filtrer le mélange à l’aide d’un tissu fin ou d’un filtre à café. Votre huile de calendula est fin prête ! Il ne vous reste plus qu’à l’utiliser.

A LIRE EGALEMENT  Lutter efficacement contre le mildiou tomate

 

Comment créer un baume de calendula ?

Notons que le baume et l’huile de calendula diffèrent de par leur consistance. Le premier présente un aspect relativement dur. Pour préparer un baume de calendula, il vous faut de la cire d’abeille, quelques gouttes d’huile essentielle, de la teinture mère de fleurs de souci et de l’huile de calendula. La première étape consiste à faire fondre la cire d’abeille au bain-marie. Il faut ensuite ajouter les ingrédients restants, puis remuer jusqu’à obtenir un composé gras.

Cependant, si vous avez décidé de faire pousser des soucis dans votre jardin, prévenez les invasions d’insectes en installant des pièges à phéromones non loin de vos plantes.

.

Leave a Comment