Construire un poulailler pour avoir des œufs frais ?

Rien ne vaut des œufs frais pour le petit-déjeuner, l’une des raisons majeures qui incitent bon nombre de foyers à élever des poules et à construire un poulailler dans leur jardin. Si certains préfèrent les poules d’ornement, d’autres choisissent des pondeuses pour leur approvisionnement régulier en œufs. Voici une petite fiche à suivre pour avoir un joli poulailler fonctionnel et répondant aux besoins de vos poules.

La loi sur l’élevage des poules

De prime abord, sachez que l’élevage de poules, de surcroît en milieu urbain est régi par la loi. Avant de devenir un aviculteur du dimanche, notez que vos poules doivent :

  • être élevées dans un espace vert comme un jardin de potager ou un jardin d’ornement,
  • être accueillies dans un poulailler réparti sur une surface de moins de 20m2. S’il dépasse cette limite, un permis de construction auprès de la mairie est obligatoire.
  • être limitées au nombre de 50 pour éviter que l’élevage ne soit attitré d’exploitation agricole.

Où acheter vos poules ou vos poussins ?

Que vous choisissiez des poules d’ornement ou des poules pondeuses, vous en trouverez dans les animaleries et jardineries près de chez vous. Si vous voulez toutefois commencer par élever des poussins, les GAEC et les fermes spécialisés vendent des poussins démarrés, soient clos depuis 4 à 6 semaines. Par ailleurs, il est possible de n’avoir que des poules pondeuses « femelles », qui se distinguent par la couleur de leurs plumages.

Un choix très varié s’offre également à vous pour les poules d’ornement. Vous pouvez les choisir en fonction des couleurs dominantes de votre jardin pour ensuite réaliser votre projet de construction sur mesure.

A LIRE EGALEMENT  Transformer son balcon en balcon végétal

Les fonctions primaires de l’habitat

Instinctivement, les poules préfèrent un habitat en hauteur pour les protéger des prédateurs. Construire un poulailler sur des tasseaux ou en se servant de cales en béton assure en effet son aération et permet de le garder au sec. Pour éviter à votre poulailler d’être humide en permanence, disposez la mangeoire et l’abreuvoir dehors, dans l’enclos extérieur. Bien sûr, pour que vos poules s’y plaisent, il est plus que normal que votre poulailler comporte un nichoir ou un pondoir par poule. Prévoyez également un bac à sable ou de la cendre afin que vos poules puissent s’y nettoyer. Pour protéger cette petite basse-cour des tentatives d’intrusion, clôturez-la à 160 cm de hauteur.

Découvrez également comment créer son jardin japonais.

Les règles d’hygiène à suivre

Il faut faire en sorte que le poulailler soit propre en permanence pour que les poules soient saines. Aussi, vous devez vous procurer des pailles fraîches pour recevoir les œufs dans le pondoir. Après chaque couve, changez-les pour éviter la prolifération des parasites. Si possible, brûlez la paille précédente. Habituez-vous aussi à changer le foin utilisé comme litière pour les poules, au risque d’une propagation d’un quelconque parasite aviaire. Traitez tous les composants en bois avec du goudron de Norvège qui est entièrement naturel. Enfin, construire un poulailler nécessite aussi d’y disposer des abreuvoirs destinés à y mettre et changer régulièrement de l’eau pour assouvir la soif des poules. Il en est de même pour des mangeoires.

Leave a Comment