Choisir l’éclairage et les lampes pour la maison

  • Home
  • Maison
  • Choisir l’éclairage et les lampes pour la maison

Idée d’éclairage et lampes pour les pièces de la maison

Faire le bon choix pour l’éclairage et les lampes d’une maison n’est pas une mince affaire. Cela prend en compte la nature de chaque pièce, leur particularité, l’espace disponible et leurs fonctions. Ces critères imposent des exigences spécifiques pour garantir un niveau d’intensité lumineuse convenable. Vous désirez avoir une idée sur la meilleure sélection d'éclairage et lampes pour la maison ? Voici le guide à suivre pour chaque pièce.

L’éclairage du salon

Le salon est la pièce centrale d’une maison. C’est à cet endroit que se réunissent tous les membres de la famille et que les invités sont accueillis. Son éclairage doit être d’au moins 400 lx pour lui donner un aspect chaleureux. Un lampadaire halogène équipé d’un variateur jouerait parfaitement ce rôle. Cet équipement permet de modifier l’intensité de l’éclairage selon les besoins.

Le lampadaire peut être accompagné d’une suspension pour optimiser l’éclairage général de la pièce. Cela offre la possibilité de bouquiner ou de jouer aux mots croisés une fois installés dans le canapé. Attention quand même à ce que l’intensité lumineuse ne soit pas trop forte.

La luminosité au niveau de la salle à manger

Ici, il est essentiel de faire la distinction entre l’éclairage de la table et l’éclairage général. La table à manger doit être bien illuminée par un lustre ou une suspension, installée en hauteur. Les faisceaux lumineux émis doivent être d’intensité comprise entre 200 et 300 lx.

Pour les autres coins de la pièce, un éclairage général de 100 lx est suffisant. Ce choix tient compte du fait que la salle à manger se trouve généralement près du salon. Il y a donc des projections de lumière qui pénètre dans la salle à manger depuis le salon pour donner plus d’ampleur à l’éclairage général.

A LIRE EGALEMENT  Acide citrique et bicarbonate de soude: comment les utiliser à la maison?

Les lumières dans la cuisine

À la cuisine, l’éclairage doit garantir un niveau élevé de sécurité et de confort, car c’est le lieu où se déroule la préparation des repas. Pour cela, il faut mettre en place une luminosité fonctionnelle, unidirectionnelle et puissante dans l’axe du plan de travail, de la plaque de cuisson, de l’évier, etc. L’intensité lumineuse recherchée pour l’éclairage est comprise en 300 et 500 lx pour que les zones d’accès récurrents sortent de l’obscurité.

Les lampes sur rails ou rails de spots orientables permettent d’obtenir l’effet escompté. Leur positionnement de prédilection est sous les meubles hauts comme les placards. Au-dessus de l’îlot central, l’installation d’une suspension à bonne hauteur agit comme un éclairage direct. Elle doit comporter des lampes LED, car leur lumière blanche et neutre crée un éclairage uniforme à travers la pièce et chaleureux.

L’éclairage dans la chambre à coucher

La chambre est une pièce de repos et de détente. L’ambiance qu’on y recherche doit être de nature douce, chaude et sereine. Il faut donc préconiser les ampoules à lumière chaude comme les lampes halogènes ou à économie d’énergie. L’erreur à ne pas commettre serait de laisser l’éclairage de la chambre au soin d’un seul point lumineux. Le niveau de luminosité requis pour l’éclairage fonctionnel de la pièce est de 300 lx.

Outre la suspension ou les plafonniers, une lampe de chevet est nécessaire pour un éclairage direct adapté à plusieurs circonstances. Une autre idée d’éclairage tout aussi efficace est l’installation çà et là de plusieurs points lumineux.

Les lumières au niveau de la salle de bains

La salle de bains étant un espace clos et généralement fermé, il est essentiel d’obtenir un éclairage qui se rapproche de la lumière du jour. Pour y parvenir, un éclairage mixte (direct et indirect) serait idéal pour avoir l’intensité lumineuse de 400 lx dans l’enceinte.

A LIRE EGALEMENT  Comment cacher un bureau dans son salon

L’éclairage direct peut être assuré par un spot de LED situé au-dessus du miroir et qui oriente la lumière sur le visage. L’intensité de la lumière ne doit pas être trop forte ni trop faible afin de faciliter de déroulement de vos activités au quotidien (maquillage, coiffure, etc.). Un plafonnier ou une applique murale équipée de lampe halogène peut parfaitement assurer l’éclairage indirect.

La luminosité dans le bureau

Pour un meilleur confort visuel, le bureau nécessite un éclairage fonctionnel autour de la table de travail. L’intensité lumineuse satisfaisante est de l’ordre de 300 à 400 lx. Il faut donc une lampe LED multidirectionnelle sur le plan de travail. Cela permettra d’atténuer les effets des ombres et des reflets gênants. Il faut surtout veiller à ce que la lampe ne soit pas trop puissante.

L’installation d’un plafonnier ou d’une suspension permettra d’assurer l’éclairage des autres coins du bureau.

La lumière à l’entrée de la maison

Pour cet espace ouvert qui donne accès à l’intérieur de la maison, il faut privilégier un éclairage doux et accueillant. Les lampes à utiliser doivent être de style décoratif. Le choix du nombre de points lumineux pour l’entrée de la maison est en fonction de l’étendue de l’espace. Pour avoir un bon visuel dans une vaste entrée, les appliques murales et les suspensions feront l’affaire.

Les suspensions ne doivent pas être associées à des abat-jour sombres, car cela diminuerait l’intensité de la lumière.