Bouture de figuier : choisissez le meilleur mode de multiplication

  • Home
  • Jardinage
  • Bouture de figuier : choisissez le meilleur mode de multiplication

Le bouturage est la méthode la plus rapide pour multiplier vos figuiers. Ainsi, on compte plusieurs modes de bouturage : en crossette, à l’étouffée et dans un verre d’eau. Seulement, avant de le réaliser, la bouture de figuier doit répondre à une certaine condition. Il faut qu’elle soit de 15 à 25 cm de long, coupée en biseau, trempée dans de l’eau de saule ou hormone de bouturage. Mais ces recommandations suffisent-elles pour réussir le bouturage d’un figuier ? Voici toutes les techniques à adopter.

Quand et comment faut-il multiplier vos plantes ?

Si vous prévoyez de bouturer votre figuier durant l’été, il est important de prélever les boutures après la chute des feuilles, c’est-à-dire entre les mois d’octobre et décembre. Pour ce faire, utilisez un sécateur aiguisé et surtout désinfecté à l’alcool ou avec de l’eau de javel. Ensuite, réalisez une bouture en crossette.

Pour une bouture de figuier parfaite, coupez un rameau de 20 à 30 cm de longueur en l’accompagnant de son rameau porteur. Ce dernier doit mesurer entre 2 et 3 cm. Formez un T avec les deux rameaux. Ensuite, coupez le rameau jusqu’au troisième bourgeon, puis stratifiez votre figuier afin de faciliter l’apparition des racines. Prenez une caissette, mettez-y du sable humide et plantez-y les boutures en veillant à ce que la crosse soit à l’horizontale, tandis que les boutures sont dressées verticalement. Le mieux est que vous mettiez le pot à l’extérieur pour recevoir plus de lumière. Utilisez des pièges à phéromone pour protéger vos plantes contre toute invasion d’insectes.

A LIRE EGALEMENT  Comment réussir sa culture de chou brocoli ?

Au printemps, il est plus facile de se mettre au bouturage de votre figuier, car il faut tout simplement placer les boutures dans votre jardin ou dans le pot. N’attendez pas que les racines sortent pour mettre du sable et de la terre dans la caisse, faites-le aussitôt. Mettez le tout dans un endroit plus ou moins protégé de la lumière et arrosez-le régulièrement. Désherbez au vinaigre les mauvaises pousses sans tout autant trop en pulvériser.

Durant l’hiver, il n’est pas compliqué de réaliser le bouturage de votre figuier. Pour cela, prélevez vos rameaux vers la fin du mois de février en veillant à ce qu’ils comportent 3 à 5 yeux. Mettez le dans un pot rempli de sable et de terreau de semis et arrosez le tout. Découpez la base du rameau pour former un biseau et mettez l’ensemble dans le l’hormone de bouturage. Procédez à la piqure de la bouture, enveloppez le pot d’un sac en plastique transparent. Placez le pot ensuite dans un endroit où il pourra recevoir une température ne dépassant pas les 16°C.

Comment entretenir vos plantes?

Pour mieux entretenir la ramification de votre plante, il faut toujours tailler les jeunes figuiers au printemps. Au mois d’avril, l’extrémité des bourgeons de figuier doit être sectionnée légèrement. Renouvelez périodiquement son apport en engrais. Utilisez des engrais spécial fruitier. Il est aussi important de maintenir l’humidité du pot pour favoriser une bonne croissance de votre plante. Pour les figuiers plantés dans un bac, il faut toujours les envelopper d’un voile d’hivernage. Le bouturage suit tout un processus, alors armez-vous de patience avant que la bouture de figuier ne vous envoie des signes de croissance.

A LIRE EGALEMENT  Comment utiliser un désherbant sélectif pour votre gazon ?
Leave a Comment